• Some says the devil is dead...

    Actuellement atteinte d'une sérieuse crève (comme par hasard pendant que je suis en vacances... ><), mon cerveau marche au ralenti - mes yeux sont explosés, je ressemble un peu à un boxer après un combat sans le sang et les dents cassées – et l'apprentissage de la langue de Shakespeare n'arrangeant rien, je perds mes mots en français... c'est pourquoi je sens que je vais avoir du mal à écrire ce post...





    Me voilà de retour sur mon ordinateur portable rien qu'à moi !
    Il est enfin guéri, tout neuf quoi, reste plus qu'à régler ce problème de câble de batterie, apparemment c'est peut-être possible de le réparer artisanalement avec un ptit coup de soudure bref, pour l'instant il marche bien avec mes ptits bouts d'aluminium... Qui vivra verra.




    Donc depuis la dernière fois, que s'est-il passé ? Ehm, faut que je me souvienne... ah oui, le vendredi soir, Anna, une au pair suisse allemande avait décidé d'organiser une rencontre entre au pair, RDV 20h pétantes attention - pas de retard autorisé - à l'office de tourisme de Dublin, Margaux et moi ne sommes pas les premières pour une fois, c'est Iole l'italienne, Anna arrive ensuite, puis une autre italienne Antonella je crois.
    On est que 5 là... on devait pas être 10 à manger toutes ensemble ? Comment ça vous avez déjà mangé ? Bien évidemment, deux pauvres filles n'avaient pas mangé pensant que c'était une rencontre-repas, bien évidemment ces deux filles ce sont Chlowi et Mardôw...
    40 minutes plus tard les Allemandes Suzanna et Sarah arrivent, suivies de près par une française et une hongroise dont j'ai oublié les noms car très peu causantes...
    On va pouvoir enfin bouger... ah oui mais nous on a faim... bon allez-y sans nous, on vous rejoindra plus tard.
    Direction Burger King (oui soyons super originales^^), on se commande un menu et une ice-cream « Strawberry-Cheesecake » puis montons à l'étage du fast-food...
    et là c'est le drame
    , je trébuche sur une marche et lâche mon plateau dont le contenu dévale les escaliers, le pot de glace se retrouvant bizarrement au bout de mon pied... « Et merdeuuuuh, putaaaiiiinnnn !!! » (oui quand ce genre de choses vous arrivent, la langue maternelle refait surface tout à coup), Margaux qui était arrivée sans encombres en haut est en train de se fendre la margoulette au lieu de venir m'aider... bon ça m'a fait sourire un peu aussi (le coup de la glace sur le pied je vais pas m'en remettre). Elle descend prévenir qu'il y a eu un accident dans les escaliers, arrivent un employé et le manager affolé « Did you hurt ? Are you ok ? » « Euh yes yes don't worry it's just the food » (je pense qu'il avait peur du procès), sur ce je redescends prendre un autre plateau gracieusement offert par la maison (manquerait plus que je paie) et me redirige vers l'étage en prenant soin de ne pas glisser dans le mélange dégoûtant de glace-boisson-frites.
    Premiere boulette de la soirée.
    Le repas se passe normalement, un repas gad-elmalesque à refaire tous ses sketchs, puis nous rejoignent Méli et Jenifer.
    Direction The Village où nous attend le reste de l'international au pair team.
    T'es sûre de te souvenir du chemin Mardôw ? Mais oui, faut aller au tram et tourner à droite... Il est 21h30, on doit choper le dernier train à 23h19... bon Margaux on pourrait peut-être demander tout simplement ?
    Finalement un type nous indique le bon chemin. « Ah ouais on a fait un grand détour pour rien ^^ ». Bon 22h00, on a encore 45 minutes pour s'amuser, petit moment passé finalement à papoter entre françaises car la table était trop grande et la musique trop forte (mais le pub est super sinon), même pas le temps de commander qque chose.
    Le temps qui nous était imparti écoulé nous eûmes le regret de quitter les lieux (ouiii on a plus de 18 ans bon sang !).
    Soirée courte mais sympatique.
    Installées dans le train, Margaux nous fait part de son désarroi quant à sa densité de poils grandissante sur membres inférieurs, Jenifer et moi demandons à voir, « Attention...hop ! », nous nous penchons, le monsieur à côté de Jenifer se désintéresse de son journal pour regarder aussi, et là énorme fou rire de Jenifer et moi, impossible de s'arrêter, le monsieur rigole aussi, presque toutes les personnes dans le wagon se sont arrêtées de parler, et le fou rire dure, dure, une première station, une deuxième, avant d'arriver à la 3e nous arrivons à nous calmer...
    Sortie de la gare, deuxième boulette de la soirée, j'ai oublié mes clefs à la maison... il est minuit pile, peut-être que Sylvain ne dort pas encore... je mets habituellement 10 à 15 minutes pour rentrer de la gare, cette fois ci, j'était devant la porte à 00h07.
    En vain. Tout le monde dormait... arf... toque, sonne, personne... appelle... voix ensommeillée d'Helen qui descend m'ouvrir une minute plus tard... malaise de ma part, je monte me coucher...
    Le lendemain, encore plus mal à l'aise je m'aplatis en excuses, encore plus quand j'apprends qu'elle a mis 2h à se rendormir... « Oupsy » comme on dit ici.



    Le samedi après-midi, shopping normal, je me devais d'acheter ces magnifiques escarpins rouges vinyle à bouts ouverts que j'avais vu au Dune Shoes de Dundrum la semaine passée, arrivée à Dune Shoes de Illac Shopping Center, impossibles à trouver... Damn !
    Consolation chez Gap où j'ai trouvé un superbe sac à main en cuir (oui c'est du real leather !), puis passage chez Dunnes Stores (chaussettes chauffantes, thermos,... prête à affronter l'hiver) et pause snack au Rio Coffee qui va devenir notre QG à chocolats chauds.
    Achat de fleurs pour Helen, je sais que ça ne rattrapera pas 2h de sommeil mais bon...



    Dimanche, qu'ai-je fait dimanche ? Ah oui, RIEN^^
    Levée à 11h (merci le changement d'heure), maison déserte, ils ont dû partir pour la journée. Petit lunch devant la télévision, matage de Coup de Foudre à Bolywood l'après-midi (version indienne et super kitch de Pride & Prejudices).



    Lundi, vu que c'est les vacances scolaires, les enfants sont à la maison, sauf Patrick qui est chez sa grand-mère, avec les filles direction le playground, c'est la première fois que j'ai eu vraiment super froid...



    Mardi, 31 octobre, c'est Halloween, la maison est déjà décorée depuis une semaine d'affreux monstres, squelettes et araignées en tout genre.
    Le soir venu, c'est le moment d'enfiler les costumes, Patrick est en vampire, Julia en chat, Amélie en Halloween Dress (attention ne dîtes pas « sorcière » ça n'a rien à voir... ;-)) et moi en diablesse.
    Amélie me soutient que je ressemble à Daphné dans Scoubidou le film... oui si tu le dis^^
    Direction « Trick or Treat » dans le lotissement, pleins de gamins qui courent partout en hurlant, des pumpkins effrayantes à toutes les maisons, des feux d'artifices de toutes parts, waw alors c'est vraiment ça Halloween !
    Une fois le tour fini, je retrouve Youdite (elle aussi avec ses petites cornes), nous nous dirigeons vers Dublin, à la station de train de Howth, sur le quai, un mec déguisé en prisonnier commence à nous parler, je répète sa question pour m'assurer que j'ai bien compris ce qu'il me disait, il me dit autre chose, il a un accent incompréhensible, à savoir s'il parle anglais ou gaélique... en fait j'ai constaté plus tard qu'il est plus bourré qu'autre chose en le voyant uriner sur la voie du train...
    Finalement en ville, refroidie par les 7°C ambiants, ce fut passage chez Super Mac's et à l'auberge de Sam pour faire coucou et direction Howth à toute vitesse.
    Le lendemain c'était l'anniversaire de Youdite, elle voulait fêter ça à minuit, donc nous entrons dans le pub en bas de chez moi, « sorry close at 23h30 » grrrr... bon ben désolée Youdite on le fêtera demain...




    Mercredi 1er novembre, la famille s'en va en vacances dans le Donegal, me laissant petite Amélie, journée entre filles, grande siestouze pour toutes les deux sur mon lit, sortie pour prendre l'air « Oh my goodness Amélie, it's freezing here, isn't it ? » « No I'm not cold », cette petite n'a jamais froid...
    Cette sortie n'a fait qu'aggraver ma crève...
    Bain chaud pour little girl, bon petit dîner, un peu de Bugs Bunny et hop au dodo !
    Youdite arrive, c'est son anniversaire je lui ai proposé de faire un gâteau, gâteau dont j'ai oublié d'acheter les ingrédients plus tôt dans l'après-midi (je savais bien que j'oubliais qque chose...mais quoi ?).
    Du coup, pâtes et petits filous au dessert.
    Soirée Desperate Housewives saison 3, les cinq premiers épisodes... cette série est décidément géniale.



    Enfin aujourd'hui, jeudi 2 novembre, la grand-mère d'Amélie est venue la chercher ce matin, reste de la journée donc tranquille avec juste Brida qui est venue faire le ménage qques heures. Puis vers 17h Mardôw et son frère Poussin sont venus regarder le spectacle de Gad Elmaleh et celui des Umbilical Brothers.
    Repas du soir constitué de muffins aux pépites de chocolats, d'une espèce de roulé à la crème à la fraise (beuh...), et de bonbons haribo. Ah que c'est équilibré me diriez-vous, oui en effet, c'est pas top, c'est pour ça que demain va falloir que je me motive pour aller à la gym et faire 4 circuits au lieu de 2...



    Sinon j'ai décidé de lire en anglais, donc en plus des versions UK de mes magazines préférés, j'ai acheté The Devil Wears Prada, best seller dont je connais l'histoire pour l'avoir déjà lue en français, pour avoir déjà vu l'adaption cinéma 5 fois en français et une fois en anglais. N'empêche, la fin du film est vraiment cul-cul «  genre Miranda a un bon fond et elles finissent en « bon terme » » comparée à celle du livre « genre Andrea dit « Fuck you Miranda » ».
    J'ai acheté aussi The Double Life Of Anna Day, nouveau livre chaudement conseillé par tous mes magazines préférés...Bref tout ça pour dire, "I keep acting like a boulet, don't worry MC there are no frontiers when you talk about the real bouletism".



    Voilà voilà, j'ai rattrapé mon retard... j'espère poster le plus vite possible... enfin, si j'ai quelque chose à raconter et si je suis pas morte de froid...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :